INSTAURATION D’UN COUVRE-FEU

Face à l’inconscience et l’irresponsabilité de certains jeunes qui, malgré toutes les mises en garde renouvelées du gouvernement, des autorités médicales et des élus locaux, continuent à circuler en bande le soir dans le village, au mépris de toutes les règles sanitaires, je me vois contrainte de prendre un arrêté municipal instaurant un couvre-feu de 22h à 5h du matin sous peine d’une amende de 38€, cumulable avec celle du confinement. L’interdiction est valable pour les piétons, les cyclistes et les déplacements en automobile.
Cet arrêté entre en vigueur aujourd’hui même, Dimanche 29 mars à 22h pour une période indéterminée.

Ne sont pas concernés par cet arrêté :
– Les déplacements des personnels médicaux et de ceux ayant des dérogations de sortie pour raisons professionnelles ;
– Les déplacements pour motif de santé ou pour porter assistance aux personnes vulnérables.

Je me résous à prendre cette décision contraignante, dans l’intérêt général, et en raison de l’urgence sanitaire actuelle. J’en appelle une nouvelle fois au civisme de tous et particulièrement à celui des parents de ces jeunes, en leur demandant de prendre les mesures qui s’imposent pour faire respecter le confinement par leurs enfants, qui se mettent eux-mêmes en danger mais qui font aussi courir un risque gravissime à toute la population.

Le pire est à venir, RESTEZ CHEZ VOUS !

Christine Amrane
Maire de Collobrières,
Conseillère Départementale du Canton du Luc-en-Provence

20-49 ARRETE instaurant un couvre feu Covid du 29 mars au 11 mai